French Arabic English

Le Dr Valentin AGON, Président du Conseil du Centre  panafricain de prospective sociale (CPPS)  remporte le premier prix de  2016 de l’Innovation africaine.

Le chercheur béninois, le Dr Valentin AGON, inventeur du médicament API-PALU, a reçu jeudi dernier le premier prix de l’innovation Africaine pour l’année 2016 (l’iap) à Gaborone au Botswana. Le Dr Imogen Wright de l’Afrique du sud a remporté le deuxième prix, tandis que le Nigéria Dr Eddy Agbo a affirmé le prix spécial pour l’impact social. Les deux prix 25,000 $.
De retour au bercail, samedi, il l’heureux chercheur béninois a été accueilli à l’aéroport par le ministre de la santé Alassane SEIDOU et sa collègue de l’enseignement supérieur, Odile Atanasso qui lui ont transmis toutes les félicitations du chef de l’Etat et l’on encouragé à poursuivre ses efforts de recherches. Ils en ont profité pour exhorter les jeunes chercheurs à s’inspirer de ce cas de réussite en s’investissant davantage dans la recherche.
Ce prix attribué aux meilleures recherches sur le continent, d’une valeur de 100 mille dollars consacre ainsi la reconnaissance internationale du médicament made in Bénin API-PALU, comme la solution africaine contre le paludisme.
Il faut préciser que l’African Innovation Foundation (AIF) avait annoncé le 9 mai dernier, les 10 finalistes de son programme phare, le Prix de l’Innovation pour l’Afrique (PIA). Le PIA, qui célèbre cette année son 5e anniversaire sous le thème « Made in Africa », est une initiative unique d’innovation sur le continent africain. Créé dans le but de stimuler la croissance économique et la prospérité en Afrique par le biais de solutions locales, le PIA offre aux meilleurs innovateurs du continent une récompense d’une valeur de 150 000 $ à laquelle s’ajoutent d’autres avantages

French Arabic English

Copyright Pétition Pour La Paix 2016 | Plateforme réalisée par JMA Plus